«La SLA (également appelée maladie de Lou Gehrig) est une maladie neuromusculaire évolutive dans laquelle les cellules nerveuses meurent et laissent les muscles volontaires paralysés.

En savoir plus sur la SLA

 

    

   

 

Nouvelles sur la SLA

MARKHAM, ON, le 19 avril 2016 /CNW/ - Il y a six mois, le député libéral Mauril Bélanger se présentait aux élections fédérales afin de poursuivre son engagement auprès des électeurs de la circonscription d'Ottawa‑Vanier, qu'il représente depuis plus de 20 ans. Sa vie bascule en novembre 2015, lorsqu'il reçoit un diagnostic de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie terminale également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig. La SLA lui a fait perdre la capacité de parler, mais elle ne lui a pas fait perdre sa voix ou son engagement envers les autres.

Nous vous invitons à prendre part à cette série gratuite visant à vous informer sur le domaine de la recherche sur la SLA et à en discuter. Avec le Dr David Taylor, directeur de la recherche à la Société canadienne de la SLA, venez prendre connaissance des dernières avancées en matière de recherche et de la façon dont vos dollars financent l'un des meilleurs programmes de recherche au monde, ainsi qu'apprendre comment participer aux essais cliniques pour aider à faire de la SLA une maladie traitable, et non terminale.

« Le "Ice Bucket Challenge" pour la SLA m'a rendu la voix que la SLA m'avait prise. Il a validé mon combat personnel et m'a redonné espoir. Nous devons continuer de financer la recherche pour qu'un jour, la SLA soit une maladie traitable, et non terminale. J'accepte de reprendre le flambeau des mains de Pat Quinn, cofondateur, pour unir les Canadiens, et je les mets au défi de relever le "Ice Bucket Challenge" pour la SLA en août et chaque août qui suivra jusqu'à ce qu'on trouve un remède ».

La Société canadienne de la SLA a le plaisir d'annoncer les lauréats des bourses de recherche doctorale 2015. Pour parvenir à une meilleure compréhension de la maladie et trouver de nouveaux traitements, il est essentiel d'encourager les jeunes chercheurs prometteurs à poursuivre une carrière dans le domaine de la recherche sur la SLA.