Faites un don de valeurs mobilières

Donnez des valeurs mobilières, obtenez des avantages fiscaux

People signing paperworkQuand vous offrez des valeurs mobilières en don, vous recevez tout en donnant. Vous donnez des fonds nécessaires pour contribuer à créer un avenir sans SLA et recevez des avantages fiscaux en retour.

En fait, les dons d’actions, d’obligations ou de parts de fonds communs de placement peuvent être plus avantageux sur le plan fiscal que si vous liquidiez ces titres et en remettiez le produit à la Société canadienne de la SLA. Votre don de valeurs mobilières vous donne droit à un reçu d’impôt pour don de bienfaisance représentant la valeur marchande totale (cours de clôture) de votre contribution. Pour le faire, la façon la plus simple consiste à en demander le transfert électronique de votre compte à celui de la Société canadienne de la SLA. Pour procéder à un tel transfert, suivez ces étapes :

  1. Consultez votre conseiller financier pour déterminer les valeurs mobilières que vous offrirez en don à la Société canadienne de la SLA.
  2. Avec lui ou elle, remplissez le Transfer Intent Form.
  3. Soumettez ensuite ce formulaire à votre courtier à des fins d’examen. Cette personne le fera ensuite parvenir par courriel à la Société canadienne de la SLA (donations@als.ca) ou par la poste à l’adresse suivante :
    Société canadienne de la SLA Aux soins de:
    Jill Bridgman, VP, Activités de financement
    393, av. University, Bureau 1701
    Toronto, ON M5G 1E6

Après avoir reçu le Transfer Intent Form dûment rempli de votre courtier, nous entamerons le processus de transfert. Après la liquidation de vos valeurs mobilières, un reçu d’impôt sera émis en fonction du cours de clôture le jour où les fonds sont déposés dans le compte de la Société canadienne de la SLA.

Veuillez noter :

  • Toutes les valeurs mobilières seront liquidées à la discrétion de la Société canadienne de la SLA
  • Si vous prévoyez donner des titres qui ne sont pas facilement liquidables ou qui sont très volatils, veuillez en discuter avec votre conseiller financier.